Faire une recherche :  

 
6 Juin 2016 Attention au baclofène ! 

Bonjour,

De récentes études mettent en évidence la relation entre le baclofène et de nombreuses apnées du sommeil.  Il est donc important d'être bien informé.  Voici le lien vers le site de l'INSERM.


http://www.inserm.fr/actualites/rubriques/actualites-recherche/le-baclofene-pourrait-provoquer-des-apnees-du-sommeil

 


 

 
 
27 Mai 2016 Test musculaire 

Bonjour,

J'ai posté un nouvel article à propos du test musculaire.  ICI
Si vous avez des questions n'hésitez pas à les poser, j'y répondrai volontiers.

Bonne journée,

Martine

 
Laisser un commentaire sur cet article (5 commentaires déjà postés)


 

 
 
10 Mai 2016 Alimentation ; mensonges et "Bon ben je fais quoi ?" 

Bonjour,
 

Aujourd'hui j'aimerais réagir à l'article de Xavier B azin : "Les 8 plus gros mensonges officiels de l'alimentation."  (Lien ci-dessous)
Si je salue cet article et la démarche de Mr Bazin, j'ai souhaité compléter son désir d'attirer l'attention sur les mensonges dont il parle par des notions dont on ne tient pas assez compte à mon sens.
 
En utilisant le test musculaire consciencieusement, en m'informant par des lectures et surtout en "écoutant" ce que chaque corps m'indique à travers ce test, j'ai pris conscience de l'absurdité des règles toutes faites pour tout le monde. 
Certes en tant qu'être humain il y a des indications communes mais je suis encore emplie de gratitude aujourd'hui de pouvoir utiliser ce moyen de communication avec chaque organisme afin qu'il puisse exprimer ce qui lui convient de manière très individuelle en termes d'aliment mais aussi d'association des aliments. 
 
J'aimerais aussi apporter ici deux autres notions qui me paraissent très importantes. 
Celle du "Période ou moment". 
Aucune règle alimentaire n'est valable "toujours" !  Il faut là aussi être prudent.  La plupart du temps, le test révèle une demande de privilégier telle ou telle famille d'aliments ou tel(s) aliment(s) et ce, en général, pendant 3 à 4 mois.  Ensuite il faut ajuster.  Certaines personnes peuvent préférer la consommation de certains aliments le matin et non le soir.

Celle de la "Nature".
Beaucoup des organismes que j'ai été amenée à tester ont du mal avec les produits artificiels.  An niveau moléculaire, notre système fait une nette différence entre une molécule synthétique ou artificielle et une molécule naturelle.  Je pense que beaucop de problèmes de tolérance à un aliment et d'allergie proviennent de cette difficulté.  Manger le plus naturel possible est donc à mon sens d' une réelle importance.
Il est clair toutefois que cela demande d'envisager un changement complet de notre organisation sociale et familalle.  Cela relève d'un autre débat qui à mon sens devra être tenir tôt ou tard.
 
Enfin, il me semble impossible de dissocier l'alimentaire de l'"ensemble du système vivant" qu'est une personne.  Là aussi la kinésiologie de la santé me semble un super outil car il envisage la personne dans sa globalité.  Et même si un client se présente avec des soucis d'allergies, la plupart du temps il faut travailler aussi à d'autres niveaux. 
 
Nous savons tous que nous mangeons pour nous nourrir mais qu'elle est la proportion entre alimentation et compensation ?  Voilà une question intéressante...
 
http://www.sante-corps-esprit.com/8-plus-gros-mensonges-officiels-lalimentation/
 

 


 

 
 
12 Avril 2016 Nouvelle journée allergies 

Bonjour,
Je reviens vers vous avec une nouvelle journée allergies.  La technique, pour corriger les allergies et augmenter le seuil de tolérance, crée par Jimmy Scott, le fondateur de la kinésiologie de la santé lui a permis de se faire connaître dans le monde entier.  Elle est simple mais pourtant très efficace.  Sa silpmlicité découle directement de la compréhension de ce qui se passe dans le corps. 
BD atchaah

Cette technique agira dans 90 % des cas.  Ceratines personnes en ressentent déjà les effets au moment même ou elle est appliquée.   D'autres personnes me rapportent qu'elles s'en servnet lorsque en vacances elles se trouvent face à des allergènes qu'elles n'ont pas l'habitude de rencontrer dans leur environnment familier.  Dès qu'elles commencent à ressentir les signes d'une allergie, tout de suite, elles tapotent et peuvent ainsi continuer leur séjour plus confortablement. 
Si plusieurs de mes clients redoutaient l'arrivée de l'été, les invitations en plein air, les sorties au resto entre amis; aujourd'hui ils peuvent savourer leur vie sociale avec, si nécessaire, le recours aux tapotements.

La journée que je vous propose vous permet aussi d'agir sur les niveaux de tolérance à telle ou telle substance. 
Même si nous devenons des "pro de la lecture d'étiquette" il peut toujours y avoir des substances cachées.  Ou lorsque nous sommes invités, nous ne pouvons pas toujours maitriser ce qui nous est servi.  Avoir sous la main, une technique qui aide le corps en moins de 5 minutes à gérer la tolérance est aussi appréciable.  Il m'arrive aussi, après un resto entre amis, de tapotter lorsque j'ai trop mangé et que mon système ramme un peu. 

Si vous en avez assez d'investir dans les kleenex, si vous avez envie de vous sentir plus libre et plus à l'aise socialement lorsque vous êtes invité, venez passer cette journée avec nous. 
La journée aura lieu :
Le samedi 23 avril de 9h00 à 18h00
Rue Emile Banning, 125 à Ixelles, 1050 Bruxelles (Pès du bois de la Cambre)
Le prix est de 90 euros et comprend : la journée de cours + un manuel (29 pages de théorie et illustrations claires de la technique) + 2 collations.

Attention ! Je dois pouvoir organiser l'espace, réserver votre place est indispensable.  Réservation ici

 
Laisser un commentaire sur cet article (1 commentaire déjà posté)


 

 
 
3 Mars 2016 Pouvez-vous faire la différence ? 

De quelle différence s'agit il ? 
Lorsque vous avez des réactions, savez vous distinguer une allergie d'un dépassement du seuil de votre niveau de tolérance ?
Par de simples tests, à vrai dire deux simples tests, nous pouvons faire la différence. 
Mais en fait que se passe t'il ? 
Dans une situation d'allergie, le système bioénergétique ne lit pas l'information représentant la substance face à laquelle il se trouve.  Et nous avons un test simple pour déterminer si nous sommes dans cette situation.  Si c'est le cas, nous appliquons la procédure de correction. 

Par contre dans le cas d'une tolérance, le système lit parfaitement l'information mais la quantité de substance face à laquelle il se trouve, dépasse ses capacités de la traiter.  Là aussi, nous avons un test spécifique pour déterminer l'exacte quantité que le système est capable de gérer.  Et oui, si vous vous posez la question, il est possible d'augmenter cette capacité.

Vous en savez déjà un peu plus.  Mais si cette démarche vous intéresse, rejoignez-nous le 19 mars pour une journée au cours de laquelle nous nous concentrerons sur les techniques de tests et de corrections.

Intéressé ?  
Quand : le samedi 19 mars de 9h00 à 18h00
Où : Rue emile Banning, 125 à Ixelles, 1050 Bruxelles
Combien : 90 euros
Attention ! Je dois pouvoir organiser l'espace, réserver votre place est indispensable.  Réservation ici
 

 


 

 
Pages :123>>